France Nature Environnement (FNE) et la société Ferme Eolienne Flottante de Groix & Belle-Ile ont signé une convention de partenariat en 2018 afin de faciliter les échanges entre porteur de projet et associations environnementales autour du projet des 4 éoliennes.

L’enjeu est d’assurer la réussite de ce projet inédit et innovant, tant au niveau de la concertation avec les riverains et la société civile que dans la prise en compte des enjeux environnementaux.

Affiliée au mouvement France Nature Environnement et fondée par six associations historiques bretonnes, la Fédération Bretagne Nature Environnement (FBNE) fédère des associations de protection de l’environnement au plus proche du territoire du projet. En charge d’animer et de coordonner le réseau militant sur l’ensemble du territoire, la FBNE mobilise autour des enjeux de la transition écologique et solidaire et apporte ses propres solutions. Le développement des énergies renouvelables, dont les énergies marines, est un des leviers que la Bretagne devra actionner pour relever le défi de l’urgence climatique et celui de son autonomie énergétique.

En ce sens, favorables au développement de l’éolien offshore flottant, les associations du mouvement de la FBNE attirent l’attention sur la nécessité de considérer tous les enjeux environnementaux et sociétaux que le parc de Groix & Belle-Ile englobe. Des réunions d’échanges succèdent donc aux contributions rédigées par les associations FBNE dans le cadre de l’enquête publique. Le caractère innovant du projet et le besoin d’enrichir les connaissances sur le milieu marin requièrent la mise en place de suivis préalables mais aussi post-implantation, tant sur les impacts potentiels sur les populations animales (avifaune, chiroptères, mammifères marins…) ou les habitats, que sur les critères d’acceptabilités paysagère et sociale.

Grâce aux études déjà réalisées, aux mesures prises dans le respect de la procédure « Eviter, Réduire, Compenser », à la mise en place des mesures de suivi proposées par le porteur de projet, et à la poursuite de la concertation avec les parties prenantes, auxquelles la FBNE et ses adhérents souhaitent être associés, la ferme pilote pourrait devenir un modèle pour le développement à venir de l’éolien flottant en France.

FBNE