UNE INNOVATION TECHNOLOGIQUE,
ÉCOLOGIQUE ET INDUSTRIELLE

Le développement des énergies marines renouvelables répond à un double enjeu : contribuer à la transition énergétique et développer une nouvelle filière industrielle en France

Les avantages de l’éolien flottant

Une production
d’énergie accrue

  • Vents forts et réguliers en haute mer.
  • Eoliennes plus puissantes et possibilité de fermes plus grandes à terme.
  • Durée de vie prolongée grâce à une rénovation des machines réalisable à terre.

Un impact visuel et des conflits d’usage limités

  • Eloignement des côtes car moins de contrainte de profondeur.
  • Eloignement des zones de pêches côtières et des activités de plaisance.
  • Hors des zones de servitudes sémaphores et radars.

Des coûts
et des impacts réduits

  • Fondations et éoliennes construites et assemblées à terre.
  • Pas de construction marine et sous-marine.

Poursuite d’une nouvelle filière créatrice d’emplois

  • Nouveaux débouchés pour la filière industrielle de l’éolien en mer.
  • Nouveaux métiers pour la construction des flotteurs et des ancrages.

L’éolien posé sur les fonds marins est aujourd’hui la technologie la plus aboutie et développée des énergies marines renouvelables. En France, plusieurs projets sont en cours pour un potentiel de 6 000 MW, dont 500 MW dans la baie de Saint-Brieuc. Cette technologie nécessite des fonds peu profonds (moins de 50 mètres) bien souvent associés à une certaine proximité des côtes.

L’éolien flottant offre l’avantage de s’affranchir des contraintes bathymétriques et ouvre ainsi de nouvelles perspectives…

L’éolienne flottante, comment ça marche ?
Par Michel Chevalet

L’éolien en mer :
un potentiel exceptionnel

L’Agence internationale de l’énergie situe le potentiel des énergies marines renouvelables entre 20 000 et 90 000 Térawatts-heure, leur permettant ainsi de couvrir à elles seules la totalité des besoins de la planète (environ 16 000 TWh). Avec environ 5 000 km de côtes en métropole, dont un tiers pour la seule région bretonne, la France possède le 2ème plus grand potentiel d’accueil d’énergies marines renouvelables de tous les pays européens. Ainsi, l’éolien en mer pourrait produire deux fois plus d’électricité que le nucléaire dans le monde en 2050… à condition de développer les technologies les mieux adaptées à chaque environnement marin.

Un enjeu technologique et énergétique

Reste un enjeu majeur : s’assurer de la fiabilité et de la rentabilité de cette technologie naissante dans des conditions réelles avant de développer une filière industrielle au niveau national et international. Lauréat de l’appel à projets EOLFLO de l’ADEME, le projet de Groix & Belle-Île est un véritable démonstrateur de l’intérêt de cette nouvelle technologie. Une fois mature, l’éolien flottant pourra être utilisé pour alimenter les habitants de la planète en électricité d’origine renouvelable. Avec la ferme éolienne flottante de Groix Belle-Île, les Bretons pourraient bien être parmi les premiers à en profiter.

footer04
Nous contacter

Vous pouvez nous envoyer votre demande ici, nous y répondrons dès que possible.

Not readable? Change text. captcha txt