Une nouvelle filière au service de la transition énergétique

Ce projet c’est aussi l’opportunité de développer une filière industrielle bretonne spécialisée dans ces technologies d’avenir qui participeront à la transition énergétique

UNE FILIERE INDUSTRIELLE BRETONNE S’APPUYANT SUR LES GRANDS GROUPES

Le projet de ferme éolienne flottante de Groix & Belle-Ile sera développé, construit et exploité par la société « Ferme éolienne flottante de Groix & Belle-Ile », détenue par un consortium constitué d’EOLFI, PME spécialisée dans l’éolien flottant depuis 2012, CGN Europe Energy, filiale européenne dédiée aux énergies renouvelables de l’énergéticien chinois CGN et de la Caisse des Dépôts et Consignation.

Les éoliennes flottantes seront assemblées sur le port de Brest dans les infrastructures existantes et/ou en construction.  Elles seront ensuite remorquées une par une vers le site de Groix & Belle-Ile puis amarrées par des ancres et des lignes d’ancrages en acier et reliées électriquement entre-elles.

Le raccordement au réseau électrique entre la ferme pilote en mer et le réseau à terre est placé sous maîtrise d’ouvrage de RTE, gestionnaire du Réseau de Transport d’Electricité en France.

Le Pacte électrique Breton

Pour sécuriser l’alimentation électrique de la Bretagne, RTE a construit une liaison électrique souterraine entre Saint-Brieuc et Lorient. Les deux projets éoliens en mer situés de part et d’autre de cette liaison – le parc éolien de Saint-Brieuc et la ferme éolienne flottante de Groix & Belle-Île – participeront également à cette sécurisation. Le développement des futurs parcs flottants permettra d’augmenter la part de la production d’électricité de la Bretagne, qui ne produit aujourd’hui qu’environ 15% de ce qu’elle consomme.

Vous souhaitez poser une question ? Faites-le ici

éoliennes flottantes de groix et belle-Ile
Nous contacter

Vous pouvez nous envoyer votre demande ici, nous y répondrons dès que possible.

Not readable? Change text. captcha txt