© GTEC

Les campagnes géotechniques sont indispensables dans la phase de pré-construction, ainsi que pour la pré-installation de la ferme pilote et du câble de raccordement. Elles consistent à effectuer des mesures et des prélèvements dans le sous-sol marin, afin de permettre de classifier les sols et de déterminer leurs paramètres mécaniques (propriétés de résistance, déformation, consolidation, etc). Ces études représentent des données d’entrée du dimensionnement des ancrages des éoliennes flottantes et sont également nécessaires à la définition de la méthode d’installation du câble sous-marin depuis la ferme pilote jusqu’à l’atterrage.

Les conclusions de ces études géotechniques permettront d’adapter les caractéristiques des ancrages (type, dimensions, etc.) aux conditions précises du site de la ferme éolienne. Plus les incertitudes sur les données de sols seront limitées pour le porteur de projet via des campagnes, plus il pourra choisir une solution optimum d’un point de vue technique mais également économique.

Les campagnes de sols sont classées en deux catégories :

  • Campagnes géophysiques : qui permettent de caractériser les fonds marins (bathymétrie, topographie, nature des fonds, etc.) ainsi que la couverture sédimentaire superficielle. Ceci à l’aide d’outils géophysiques embarqués sur des navires légers.
  • Campagnes géotechniques : elles permettent de caractériser les propriétés mécaniques des sols à des positions précises, via des mesures et des prélèvements appelés sondages géotechniques. Les prélèvements sont ensuite analysés en laboratoire, le protocole d’essais étant adapté aux types de sols et aux besoins des ancrages.

Selon les besoins d’un projet, une ou plusieurs campagnes géotechniques sont nécessaires. Pour le projet des Eoliennes Flottantes de Groix & Belle-Île, la première campagne a été réalisée par FEFGBI à l’été 2017 sur le site d’implantation des futures éoliennes, au large de Groix. Elle sera complétée à une date ultérieure par une seconde campagne plus détaillée. Cette prochaine campagne aura pour objectif, à un stade du projet où les caractéristiques des ancrages seront connues (positions, types d’ancrages, etc.), de réaliser des sondages géotechniques complémentaires. Les résultats permettront de réaliser le design détaillé des ancrages sur la base de données les plus précises possibles.

Afin de réaliser ces études géotechniques, des moyens nautiques spécialisés sont nécessaires, l’équipage est constitué d’opérateurs, de géologues, d’ingénieurs et de géotechniciens. L’objectif, lors de cette première campagne géotechnique, était de couvrir l’ensemble de la zone du projet afin d’estimer les propriétés des sols et le degré d’homogénéité à l’intérieur de la zone.

Une fois qu’une campagne est réalisée, les prélèvements sont envoyés dans des laboratoires spécialisés et indépendants. Un ensemble de tests est réalisé afin de déterminer certaines propriétés mécaniques des sols nécessaires au dimensionnement de composants du projet (ancrages par exemple). Ces tests peuvent prendre plusieurs semaines à plusieurs mois, selon la quantité et le type de tests demandés.

Par ailleurs, une particularité du site de Groix, liée à son histoire contemporaine, est le risque non négligeable de présence de munitions ou d’engins explosifs sur la zone. Cela nécessite une analyse de risque préalable à chaque campagne en mer. Ainsi une campagne UXO (« Unexploded Ordnance ») a été réalisée en 2017 en amont de la campagne géotechnique afin de s’assurer que chaque position envisagée sur le fond marin était vierge d’objets anthropiques de ce type.

 

Recent Posts